Menu
min

Ouvrir son restaurant : les 6 étapes incontournables

Hind Andaloussi14/03/2020

Chaque jour, près de trois personnes en France sautent le pas et ouvrent leur propre restaurant. L’aventure vous tente ? FoodMeUp a recensé pour vous les 6 étapes à ne surtout pas manquer.

1 – Déterminez l’identité de votre restaurant

Il vous faudra impérativement penser au concept qui tient votre projet : quel sera le nom de votre restaurant ? Le type de plats que vous proposerez ? La gamme de prix dans laquelle vous vous positionnerez ? L’ambiance et la décoration voulue ? C’est ainsi que vous déterminerez votre avantage concurrentiel. Le tout est d’être cohérent et de penser le restaurant dans sa globalité : c’est de cette façon que vous lui construirez une véritable identité. Représentez-vous également votre cible ; sa catégorie d’âge, ses besoins, et pourquoi elle se rendra dans votre restaurant.

2 – Prenez connaissance de votre environnement

Pour cela, établissez une rapide étude de marché. Optimale, votre étude de marché diagnostiquera le marché actuel de la restauration (sa nature, ses tendances), la clientèle potentielle (son mode de consommation, ses habitudes et comportements) ainsi que vos concurrents (qui sont-ils ? Quelle est leur stratégie, leur avantage concurrentiel ?). L’étude de marché est une étape importante car elle vous permettra de vous projeter conrètement.

3 – Choisissez scrupuleusement votre emplacement

Faites-en sorte de trouver le local idéal en vous posant les bonnes questions : se trouve-t-il dans un endroit fréquenté ? L’établissement est-il visible de l’extérieur ? Est-il proche d’un parking, de transports en commun ? Où sont vos concurrents ? Si votre établissement se trouve à proximité d’autres restaurants : est-ce un risque ou une opportunité ? Il se peut également que vous envisagiez de reprendre un fonds de commerce, auquel cas il faudra soulever les mêmes points.

Ouverture de restaurant

Calcul de rentabilité pour votre business plan, préparation de votre carte, gestion globale pour démarrer en confiance...

4 – Projetez-vous financièrement

Constituez un dossier qui établira vos hypothèses et prévisions financières sur les trois années à venir. Dépenses, emprunts, ventes prévisionnelles… Ces estimations, même minimes, vous seront très utiles. Elles vous obligeront à mettre votre projet à plat et d’ainsi mieux vous le représenter. Surtout, cela vous aidera également à présenter votre projet de façon concrète et opératoire à votre banque.

5 – Assurez-vous de ne manquer aucune procédure

Avant d’ouvrir votre restaurant, il vous sera demandé de remplir un certain nombre de formalités.
Vous devrez notamment vous doter d’un permis d’exploitation, obtenir une licence autorisant la vente de boissons alcoolisées et passer une formation hygiène. Tenez-vous également bien informé des différentes normes de sécurité, d’accessibilité à respecter et des horaires d’ouverture autorisées. Surtout, effectuez votre déclaration administrative d’ouverture auprès de votre mairie (ou à la préfecture de Police si vous êtes basé à Paris), et si votre restaurant comporte une terrasse, demandez-y une autorisation. Ces démarches s’opèrent au minimum 15 jours à l’avance.
Enfin, n’oubliez pas de vous enregistrer au Registre du Commerce et des Sociétés et de rédiger vos statuts juridiques.

6 – Faites-vous accompagner !

Le métier de restaurateur demande beaucoup de polyvalence. Il n’est pas simple de gérer l’ensemble des aspects de la profession, c’est pourquoi il vous sera bénéfique de vous doter d’un outil de travail solide, qui boostera votre efficacité. Notre solution fait office de mentor : elle permettra d’optimiser votre gestion et d’ainsi vous faire gagner en temps et en rentabilité.

Photo © Henry & Co. on Unsplash