logo

Que ça soit l’hiver en bord de mer, l’été à la montagne, ou tout simplement un mauvais temps persistant, la plupart des restaurateurs connaissent des périodes de creux dans leur activité. A ces moments, vous vous battez pour moins de clients, la concurrence est donc encore plus forte.

Voici trois pistes pour vous démarquer et rester à flot en attendant des jours meilleurs.

Fidélisez avec des actions locales

Commencez par contacter les entreprises avoisinantes pour leur proposer d’accueillir leurs évènements dans votre restaurant (fêtes, pots de départs…). Il existe de nombreux organismes qui voudront utiliser votre restaurant dans le cadre de partenariats. L’hébergement de ces événements est un excellent moyen d’augmenter le trafic, et aussi d’attirer de nouveaux clients dans votre restaurant.

Créez un programme de fidélité à l’attention des personnes vivant ou travaillant directement près de votre restaurant. C’est un bon moyen pour établir des relations et ramener de nouveaux clients.

Profitez des plateformes de privatisation, telles que ReserveunBar ou Privateaser. Ces plateformes vous permettront d’entrer en relation avec des personnes qui n’auraient pas eu l’idée de venir dans votre restaurant en temps normal. Elles sont utiles pour amener de nouvelles personnes à découvrir votre établissement.

Réduisez vos coûts

En saison basse, il faut limiter les dépenses et réduire son personnel si nécessaire.

L’important est d’établir clairement les règles à l’avance : votre business est sujet à une saisonnalité, et le moment venu, vous serez obligé de vous séparer de certains employés. Donnez-leur de la vision sur leur travail, tout en leur expliquant que la performance et l’engagement seront deux facteurs déterminants dans le choix des équipes.

En fin d’année, beaucoup de fournisseurs, ont pour objectif d’augmenter leurs ventes et de réduire leur inventaire au maximum. Ils offrent donc des réductions intéressantes sur leurs produits. Prenez l’avantage sur ces prix réduits en décembre pour réduire vos dépenses de janvier et ainsi augmenter votre marge sur vos produits.

Profitez-en pour mettre à jour votre carte. Analysez les marges et les volumes de ventes de chaque élément de votre carte. Pour les moins performants, deux options, soit vous les supprimez simplement, soit vous augmentez le prix.

Réduction des coûts

Calcul des coûts de revient, optimisation des marges, suivi précis de votre rentabilité
Saison basse : 3 pistes pour améliorer vos ventes et absorber vos coûts fixes

Augmentez votre chiffres d'affaires avec des promotions ciblées

Proposez une réduction dans votre restaurant qui vous permettra d’accroître vos ventes. Jouez sur le sentiment d’urgence en limitant ces offres dans le temps, afin de pousser les personnes à consommer. Par exemple « Cette semaine, bénéficiez de X% de réduction sur l’achat d’un deuxième menu… », «  X% de réduction sur le déjeuner si vous commandez avant midi »… N’oubliez pas d’analyser le retour sur investissement de votre offre pour voir si l’action est performante.

Adaptez vos offres « Happy Hours » en fonction de la période de manière originale et pertinente. Quand il fait vraiment froid, quoi de mieux qu’une promotion sur le vin chaud par exemple. L’objectif est de déclencher l’envie et l’impulsion des personnes qui passent devant votre restaurant la journée, ou en rentrant du travail de soir.

Dans ce domaine, la créativité est votre meilleur atout. Certes cela demande du travail, mais les résultats devraient rapidement vous convaincre de l’intérêt de cette démarche.

Photo © Artem on Pexels